Lumière pulsée : exercice illégal de la médecine.

 

Lumière pulsée : exercice illégal de la médecine.

 

Le gérant d’un salon d’épilation de Nancy s’est retrouvé devant le tribunal pour exercice illégal de la médecine. Le procureur a requis 10.000 € d’amende

 

Guerre des poils entre l’ordre des médecins et le gérant d’un salon d’esthétique nancéien

Une véritable guerre est ouverte entre les médecins et les centres de beauté qui pratiquent l’épilation « à la lumière pulsée ». La dernière bataille s’est déroulée ce vendredi devant le tribunal correctionnel de Nancy.

A la barre, comparaît le gérant du salon de la franchise Depil Tech dans la cité des ducs de Lorraine. Ce consultant dans le domaine bancaire au Luxembourg, est avant tout, voire uniquement, un homme d’argent et de commerce. Son centre d’épilation nancéien ainsi que les deux autres qu’il possède à Thionville et au Luxembourg, ne sont que des investissements pour lui.

Lire la suite sur le site de L’EST REPUBLICAIN …

 

Mots-clefs : ipl, lumière, pulsée

Thierry Vandecasteele

Courtier grossiste souscripteur en assurance, Coverholder at LLOYDS