Les tatouages perturbent la transpiration des sportifs

Nombre de sportifs ont le corps recouvert de tatouages, surtout chez les footballeurs. Une étude américaine démontre que les tatouages perturberaient le système de sudation de la peau. Et provoquerait des carences énergétiques et une déshydratation.

Grâce à une nouvelle étude, publiée cette semaine, nous savons désormais pourquoi le tatouage est permanent. Alors qu’on pensait que la cellule qui contenait le pigment vivait éternellement, en réalité, l’encre passerait d’une cellule à l’autre.

L’occasion donc de rappeler un autre fait sur le tatouage : il ne serait pas bon pour la santé des sportifs.

 

Le système de sudation perturbé

L’étude, américaine, a été publié l’été dernier. Mais le magazine Les Inrocks l’a repérée récemment. Voici ce qu’elle explique. Une peau tatouée excrète 50% de moins de sueur qu’une peau qui ne l’est pas car l’encre est déposée dans les couches profondes de la peau, autour des « glandes sudoripares ». Ces dernières permettent le processus de sudation.

Ainsi, la sueur d’une personne tatouée n’aurait pas la même composition. En effet, il y aurait plus de sel (sodium) dans la sueur d’une peau tatouée. Cependant, le sodium compris dans la transpiration est normalement réabsorbé par la peau. Les tatouages bloquent ce processus.

Lire la suite sur https://www.pourquoidocteur.fr …

 

Thierry Vandecasteele

Courtier grossiste souscripteur en assurance, Coverholder at LLOYDS