La partie descriptive du business plan

 

La partie descriptive du business plan

 

Le business plan est indispensable pour la réussite de la création d’une entreprise. Par ailleurs, les banques et les fournisseurs exigent ce document pour évaluer la viabilité du projet.

La partie descriptive contient une description détaillée du projet. Elle doit être précédée d’une étude de marché et d’une analyse de la situation des concurrents. Une fois qu’il est en possession de ces éléments, le créateur d’entreprise doit définir une stratégie en se fixant des objectifs et en définissant les moyens qui seront mis en œuvre pour les atteindre. La coordination de ces éléments permet de définir le modèle économique à partir duquel l’entreprise créera de la valeur ajoutée. Ce modèle économique constitue un chapitre essentiel de la partie descriptive du business plan. Il faut par ailleurs préparer ce que les spécialistes appellent un mix-marketing en choisissant les méthodes commerciales qui seront intégrées dans la stratégie. Cette préparation doit permettre de savoir quels sont les produits qui seront proposés à la clientèle, quels sont les prix qui sont demandés, quels sont les canaux de distribution qui seront employés et comment l’entrepreneur va se faire connaître.

Les recommandations à suivre pour la rédaction de la partie descriptive

Il ne faut commencer cette rédaction que quand toutes les questions mentionnées ci-dessus ont été résolues. Il faut respecter un ordre approprié entre les différents chapitres. Il convient de commencer par la description des services des produits dont la commercialisation est prévue. Ensuite, il y a lieu de présenter les résultats de l’étude de marché. Ces résultats doivent démontrer que cette étude a été suffisamment approfondie et qu’elle permet d’avoir une connaissance précise de la situation du marché sur lequel l’entrepreneur sera présent. Ensuite, il faut présenter le résultat des recherches concernant la concurrence. Il est judicieux de mentionner le chiffre d’affaires ainsi que les résultats de chacun des principaux concurrents et de faire figurer des remarques concernant ses points forts ainsi que ses faiblesses. Ainsi, si l’étude de marché a révélé que les concurrents n’arrivent pas à répondre à un besoin important des clients, il est important de faire ressortir cet élément si l’on est capable d’apporter cette réponse.

Ensuite, il y a lieu de présenter de manière détaillée la stratégie qui sera mise en œuvre. Dans cette section, il convient de préciser les moyens qui seront employés ainsi que leur coût. Si on prévoit de concevoir un site Internet et de le faire référencer, il faut figurer des indications précises au sujet des résultats attendus de cette stratégie. Bien entendu, il en est de même en ce qui concerne les références ayant pu être collectées au sujet des prestataires qui seront mis en concurrence.  En outre, il y a lieu de préciser si on envisage de recourir à des VRP, des apporteurs d’affaires ou à des agents commerciaux.

Pour convaincre des banquiers, des fournisseurs ou d’éventuels associés, il faut que l’entrepreneur mette l’accent sur l’avantage supplémentaire qui sera procuré par ses produits. Ainsi, s’il peut apporter la même réponse que ses concurrents tout en demandant des prix inférieurs, il doit donner des éléments permettant de se faire une idée des économies que les clients pourront réaliser.

Par ailleurs, la partie descriptive du business plan doit contenir une présentation de chacun des associés avec lesquels le créateur envisage de réaliser son projet. Cette présentation doit indiquer les coordonnées de l’associé concerné, sa formation, ses compétences ainsi que la somme qu’il est disposé à investir dans le projet.

Enfin, il faut préciser la forme juridique qui sera choisie pour l’entreprise et donner les indications concernant un éventuel pacte d’actionnaires.

Abonnez-vous à nos Newsletters

Mots-clefs : business plan

Thierry Vandecasteele

Courtier grossiste souscripteur en assurance, Coverholder at LLOYDS