Archives de l’auteur

Thierry Vandecasteele

Président de Créalinks, Courtier grossiste souscripteur en assurance, Coverholder at LLOYDS

 

Pratique illégale de la médecine ?

 

Cryothérapie : très peu d’effets bénéfiques prouvés mais des effets secondaires réels

En 2010, l’Inserm et la Direction générale de la santé (DGS) ont signé une convention de partenariat dont le cadre vise à évaluer l’intérêt pour la santé des médecines dites non conventionnelles pratiquées en France. Dans un nouveau rapport publié ce jour, les chercheurs de l’Inserm se sont penchés sur la cryothérapie, une technique exposant l’organisme pendant 2 à 3 minutes à un froid intense allant de -110 à -170°C (4 Septembre 2019) !

Source : Cryothérapie : très peu d’effets bénéfiques prouvés mais des effets secondaires réels


Les soins tournent mal : 2 centres de beauté perquisitionnés

Perquisition chez Derma Nude pour exercice illégal de la médecine (13 février 2018) !


La cryolipolyse est un dispositif médical au sens de la directive européenne 93/42/CEE. C’est par conséquent un acte médical qui ne peut vous être proposé que dans un cabinet médical.

Source : La cryolipolyse en institut : illégalité et tromperie !


Le parquet de Nancy a requis mercredi un an de prison avec sursis contre les gérants d’un centre de «cryothérapie corps entier», visés par une double plainte pour «exercice illégal de la médecine» et «exercice illégal de la profession de masseur-kinésithérapeute».

Source : http://www.professionbienetre.com/social-juridique/cryotherapie-les-gerants-d-un-centre-juges-pour-exercice-illegal-de-la-medecine.html


Ce procès est une première en France. Les gérants d’un centre de traitement par le froid extrême sont poursuivis pour « exercice illégal de la médecine » à Nancy. Le parquet a requis un an de prison avec sursis. Le jugement sera rendu le 13 juillet.

Source : https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/proces-de-la-cryotherapie-a-nancy-bien-etre-ou-medecine-illegale-1530117201


Cryothérapie : le centre nancéien Cryostan à la barre
Le centre nancéien Cryostan est poursuivi pour « exercice illégal de la profession de médecin et de kinésithérapeute ». Un an avec sursis a été requis contre son couple fondateur.

Source : https://www.estrepublicain.fr/edition-de-nancy-ville/2018/06/28/la-cryotherapie-a-la-barre

 

Equipe RCPRO Entrepreneurs – Métiers de la beauté (Tatoueur Perceur – Esthétique – Bien-être)

Nous surveillons de près les développements internationaux des métiers de la Beauté et du Bien-être et nos nombreux contributeurs du monde entier veillent à ce que nous ayons toujours une nouvelle vision de ce qui se passe dans le monde de la Beauté. Vous souhaitez nous communiquer des informations sur ces métiers : commercial@rcpro-entrepreneurs.fr

C

 

Lumière pulsée : le Conseil d’Etat se prononce pour la fin du monopole médical

 

Alors que le gouvernement s’apprête à ajouter l’IPL aux techniques d’épilation autorisées hors des cabinets médicaux, le Conseil d’Etat vient de se prononcer en faveur d’une levée du monopole des médecins sur la lumière pulsée et le laser.

Source: https://www.professionbienetre.com/fr/actualites/social/8560-lumiere-pulsee-le-conseil-d-etat-se-prononce-pour-la-fin-du-monopole-medical

 

Equipe RCPRO Entrepreneurs – Métiers de la beauté (Tatoueur Perceur – Esthétique – Bien-être)

Nous surveillons de près les développements internationaux des métiers de la Beauté et du Bien-être et nos nombreux contributeurs du monde entier veillent à ce que nous ayons toujours une nouvelle vision de ce qui se passe dans le monde de la Beauté. Vous souhaitez nous communiquer des informations sur ces métiers : commercial@rcpro-entrepreneurs.fr

Chez RCPRO Entrepreneurs by Créalinks, la protection de vos données et la sécurité de vos informations personnelles sont une priorité.

C’est pourquoi, après avoir trouvé* la mise en libre consultation d’une compilation de 252 listes d’e-mails et de mots de passe (avec 1,4 milliard de coordonnées dont les 167 millions de comptes LinkedIn où ceux de plates-formes Bitcoin ou Pastebin) sur le dark web internet, nous pensons que la sécurité de votre compte peut-être compromise.

Par précaution et pour vous protéger de toute intrusion, nous vous demandons de changer de mot de passe.

Pour cela :

– Cliquez sur le bouton « Mot De Passe Perdu » en bas à gauche de toutes nos pages.
– Indiquez l’adresse email de connexion
– Cliquez sur le bouton « Ré-initialiser votre mot de passe »
– Suivez les instructions reçu par email pour créer un nouveau mot de passe.

Nous vous remercions pour votre compréhension.

À très bientôt sur notre site, Bruce et l’équipe RCPRO Entrepreneurs by Créalinks

*Source (4iQ)

 

Lumière pulsée : une jeune Toulousaine brûlée au second degré

 

La dernière séance d’épilation à la lumière pulsée d’une Toulousaine a tourné au cauchemar vendredi 13 septembre dernier. Brûlée au second degré, elle a déposé plainte contre l’institut, et raconte ici son histoire pour prévenir des risques de cette pratique. Mannequin de profession, elle ne peut plus exercer son métier.

Source: https://www.ladepeche.fr/2019/10/27/toulouse-lors-dune-seance-depilation-definitive-cette-jeune-mannequin-ressort-avec-la-peau-cramee,8507608.php

 

Equipe RCPRO Entrepreneurs – Métiers de la beauté (Tatoueur Perceur – Esthétique – Bien-être)

Nous surveillons de près les développements internationaux des métiers de la Beauté et du Bien-être et nos nombreux contributeurs du monde entier veillent à ce que nous ayons toujours une nouvelle vision de ce qui se passe dans le monde de la Beauté. Vous souhaitez nous communiquer des informations sur ces métiers : commercial@rcpro-entrepreneurs.fr

Certificate of Liability Insurance ACORD

 

Le Certificat d’assurance-responsabilité « ACORD »

 

Un certificat d’assurance responsabilité , également appelé certificat d’assurance ou certificat d’assurance-responsabilité d’ACORD, est un document d’une page qui prouve que vous avez souscrit une assurance responsabilité avec une couverture en locale (USA) à travers une police locale CGL « commercial general liability ». Il résume les éléments clés de votre politique, assurant aux prospects et aux clients que votre entreprise est protégée contre les accidents courants. Les sociétés d’assurance fournissent des certificats d’assurance responsabilité pour diverses polices, notamment:

  • Assurance responsabilité civile générale
  • Politique du propriétaire d’entreprise (BOP)
  • Assurance erreurs et omissions
  • Assurance responsabilité professionnelle
  • Assurance auto commerciale
  • L’assurance d’indemnisation des travailleurs

 

 

Que comprend un certificat d’assurance ?

 

Un certificat d’assurance comprend:

  • Votre nom et adresse
  • Le nom de votre agent et de votre compagnie d’assurance
  • Les dates de début et de fin de votre police
  • Les types de couverture que vous avez achetés
  • Vos limites de couverture
  • Votre numéro de police

 

Pourquoi « ACORD » ?

 

Pendant une grande partie du XXe siècle, les compagnies d’assurance Américaines ont adopté leur propre approche unique en matière de formulation des polices. Cependant, cette confusion des agents, des courtiers et des clients rendait la vie difficile pour les assureurs.

Fatiguées du chaos, les entreprises se sont regroupées dans les années 1970 pour former l’ Association pour la recherche et le développement en matière d’opérations coopératives (ACORD). ACORD est l’un des chefs de file du secteur en matière de recherche de moyens permettant à ses membres d’améliorer la chaîne de valeur de l’assurance. La mise en œuvre des normes ACORD améliore la qualité et le flux des données, augmente l’efficacité et permet de réaliser des économies de plusieurs milliards de dollars pour le secteur mondial des assurances.

ACORD associe plus de 8 000 organisations participantes réparties dans 100 pays, notamment des sociétés d’assurance et de réassurance, des agents et courtiers, des fournisseurs de logiciels, des organisations de services financiers et des associations de l’industrie. Grâce aux outils et aux ressources fournis par ACORD, nos membres sont en mesure de répondre aux impératifs commerciaux et technologiques actuels tout en influençant et en façonnant l’avenir.

 

Abonnez-vous à nos Newsletters

 

Le réméré : qu’est-ce que c’est ?

 

Le réméré est un acte notarié permettant à un propriétaire de vendre son bien pour en dégager des liquidités. Il reste néanmoins occupant de celui-ci sur une durée déterminée ne pouvant excéder 5 ans.
En échange d’une indemnité d’occupation, le vendeur profite pendant cette durée d’une faculté de rachat exclusive et irrévocable, à un prix défini dès le départ de l’opération.
On peut parler d’une vente temporaire.

Ce mécanisme est très encadré par la loi et le contrat doit être signé devant notaire.

Il s’agit d’une solution mise en place afin de permettre à un particulier d’éviter la saisie judiciaire. Cela permet également de continuer à occuper son bien.

Ce concept est très peu connu alors qu’il permet l’apurement de situations financières de foyers endettés, qui ont rapidement besoin d’argent.

Ce mécanisme, également connu sous le terme de « vente avec faculté de rachat » est encadré par le Code civil, en ses articles 1659 et suivant. De même, depuis quelques années, on a vu apparaitre le terme « portage immobilier », certes plus porteur en terme d’image mais toujours encadré par les mêmes textes du Code Civil.

Suivant la définition législative, cette vente avec faculté de rachat (temporaire) est « un pacte par lequel le vendeur se réserve le droit de reprendre la chose vendue. L’opération s’effectue moyennant la restitution du prix principal et le remboursement des frais ».

Tout d’abord, c’est une solution de dernier recours. Les personnes concernées ont donc des difficultés financières. Cependant, elle ne s’adresse qu’aux personnes propriétaires.

Plusieurs situations peuvent être résolues : Fichage FICP à la banque de France, Mise en demeure, saisie immobilière, vente forcée. Hypothèque, propriétaire surendetté, redressement judiciaire, interdit bancaire, surendettement, non remboursement de crédit immobilier ou de crédit conso auprès de votre banque. Quand les banques ne veulent plus prêter …

Ce montage financier signé devant notaire permet de faire face aux problèmes dues à ces accidents de la vie.

Le point commun de ces personnes est qu’elles ont besoin de liquidités et ce, rapidement.

Les biens immobiliers concernés sont tous les biens bâtis : maisons, appartements, locaux commerciaux … En somme, n’importe quel bien bâti vous donne le droit d’utiliser cette solution pour sauver votre logement, sans contracter de nouveaux crédits.

C’est la solution ultime pour permettre de sauver le patrimoine de vos clients.

C’est souvent la solution de dernier recours pour sauver sa maison, son appartement, son entreprise.

 

Quel intérêt pour les IOBSP :

 

Le métier du regroupement de crédit est quelquefois très frustrant.

L’IOBSP paie sa matière première très chère (prescription ou web), passe du temps et donc de l’argent pour l’analyse du dossier et au final, pour un certain nombre de dossiers qui sont totalement finalisés, les partenaires bancaires les refusent pour diverses raisons que l’IOBSP ne pouvait absolument pas prévoir : Fichage, cotation interne, etc…

C’est là que la vente à réméré peut être une vraie solution pour rentabiliser ses investissements.

 

Les points de vigilance :

 

  • S’assurer que l’investisseur qui va acheter le bien à réméré ne met aucun affectif sur le bien. Il ne s’agit pas d’acheter un bien pour pouvoir y loger son enfant si le vendeur n’exerce pas sa faculté de rachat. C’est la raison principale pour laquelle le réméré a une mauvaise presse. Trop de personnes peu scrupuleuses ont utilisé cette technique pour spolier de pauvres gens. Il faut donc s’adresser à des investisseurs institutionnels qui ne voient dans la vente à réméré qu’une stricte opération financière.
  • S’assurer que l’accord donné par l’investisseur est une véritable offre unilatérale d’achat sans condition suspensive d’un crédit. Et ceci sous 24 à 48h maximum. Le mandat donné à la société de commercialisation ne doit pas être un simple prétexte à diffuser une annonce pour trouver un investisseur… !
  • S’assurer de la qualité de la société de commercialisation. Au-delà de la vérification de sa qualité d’agence immobilière (Cartes T pour elle et pour les collaborateurs en relation avec les clients potentiels, formation initiale et continue obligatoire), cela passe principalement par son ancienneté. Le réméré se composant de 2 étapes (vente puis rachat), la société de commercialisation doit être capable de démontrer qu’elle est professionnelle sur ces 2 étapes depuis de nombreuses années.
  • Le notaire doit être rompu aux spécificités de cette vente. Là encore, l’ancienneté de la société est essentielle.
  • Enfin, la proximité avec l’iOBSP et le client potentiel est essentielle. Il serait illusoire de penser que la vente d’un bien immobilier qui est peut-être le résultat d’une vie peut se traiter à distance par téléphone… La société de commercialisation doit pouvoir assurer cette proximité.

Merci à ImmoSafe ®, le réseau de spécialistes du réméré

Abonnez-vous à nos Newsletters