Assurance Risques Climatiques

Les entreprises, au travers de leur contrat dommages sont souvent couvertes contre les catastrophes naturelles… Rarement contre les risques climatiques !
Et pourtant 8 entreprises sur 10 sont météo-sensibles.
Le risque existe donc pour la majorité des activités et la baisse du chiffre d’affaires est un risque réel (baisse des ventes dans le cadre de la fabrication et du commerce, baisse de la fréquentation dans le cadre des activités de tourismes et de loisirs…).

Une indemnisation en cas d’aléa climatique

C’est très simple!

2 indices:
• la pluviométrie
• la température

1. En fonction du secteur d’activité de votre client, vous analysez le risque climatique lié à son activité.

2. Votre client choisit la période de couverture d’une durée de 3 mois consécutifs.

3. Un seuil de référence est déterminé en fonction de la localisation de votre client et de sa période de couverture.

4. Le client déclare son dernier chiffre d’affaires connu sur la période de couverture (CA correspondant à la période de couverture sur l’exercice précédent).

5. Si l’indice indiqué par sa station météo de référence est inférieur ou supérieur au seuil de référence défini, et si le chiffre d’affaires n’est pas atteint, votre client perçoit une indemnisation.

[wpdm_package id=’9080′]

• L’entreprise à garantir relève d’un code NAF dont les quatre premiers chiffres sont :

5510 (Hôtels et hébergement similaire),
5520 (Hébergement touristique et autre hébergement de courte durée)
5610 (Restaurants et services de restauration mobile)

1520 (Fabrication de chaussures)
4772 (Commerce de chaussures)
4771 (Commerce de détail d’habillement en magasin spécialisé)
1411 (Fabrication de vêtements en cuir)
1413 (Fabrication de vêtements de dessus)
1414 (Fabrication de vêtements de dessous)
1419 (Fabrication d’autres vêtements et accessoires)
1420 (Fabrication d’articles en fourrures)
4616 (Intermédiaires du commerce en textile, habillement, chaussures)
4641 (Commerce de gros de textile)
4642 (Commerce de gros d’habillement et de chaussures)

 

L’entreprise doit avoir une ancienneté de 3 ans minimum

Quelques chiffres

Entreprises météo-sensibles

Personnes réservant leur séjour à la dernière minute en raison de l’incertitude météo

Ventes de produits de grande consommation influencées par le climat

Perte de ventes de glaces durant le printemps 2013 à cause du froid en France

Baisse des ventes 17%

2 exemples concrets

Le restaurant « Au fin gourmet » perd une partie de son chiffre d’affaires à cause d’une terrasse désertée en raison du mauvais temps.

Il a souscrit la garantie Risque Climatique lié à la pluviométrie, pour la période du 1er juin au 31 août.

Chiffre d’affaires N-1: 200000 €
Chiffre d’affaires réel N: 100 000 €

Le seuil de référence contractuel est fixé à 2,16 mm du fait de la localisation et de la période de référence.

Sa station de référence enregistre une pluviométrie réelle de 8,5 mm. La pluviométrie enregistrée sur la période est donc supérieure à l’indice de référence contractuel. N
ous constatons que la perte de CA est liée à l’aléa climatique.

Il sera donc indemnisé à hauteur de 50 % de la perte de son chiffre d’affaires soit 50 000 €.

L’entreprise « Le trésor du fringue » vend des vêtements.

Elle souscrit une garantie Risque Climatique lié à la température, pour une couverture du 1er juin au 31 août.

Chiffre d’affaires N-1: 50000 €
Chiffre d’affaires réel N: 37 500 €

Le seuil de référence contractuel au niveau de la température est fixé à 23°, comparativement à sa localisation et à la période de référence.

La température réelle de référence est de 18°.
La température enregistrée sur la période est donc intérieure à l’indice de référence contractuel, et la perte de chiffre d’affaires est liée à l’aléa climatique.

Il sera donc indemnisé à hauteur de 50 % de la perte de son chiffre d’affaires soit 6 250 €.